La miniature pour les réseaux :
  1. Accueil /
  2. Actualités
  3. /

2025 : votre futur avec le cloud Microsoft

A l’occasion de cette nouvelle année 2025, Microsoft est extrêmement heureux de vous annoncer sa nouvelle expérience client pour toujours plus de succès pour ses clients et des économies pouvant aller jusqu’à 130% (selon l’étude Foirex du cloud Computing Group).
 
Pour maintenir un niveau de service exceptionnel face à la 12ème vague de COVID-19 et en raison des nouvelles infrastructures mises en œuvre pour couvrir les besoins associés au télétravail, les prix des services Cloud IAAS seront révisés de 18% à compter du 1er février 2025.
 
Les licences Windows server 2026 seront désormais facturées par cœur hyperthreadé pour tenir compte des caractéristiques techniques des nouveaux processeurs. Microsoft est heureux de confirmer à ses clients que le prix sera inchangé jusqu’32 cœurs hyperthreadés. Une calculatrice virtuelle est mise à disposition pour définir le prix des nouvelles licences (www.microsoft.com/calc/doublepricepercore.html. Note du traducteur : pour un serveur avec 64 cœurs hyperthreadés, le prix sera donc doublé). 
Le succès colossal de Teams dans les organisations nous incite à séparer ce service des licences 365 standard qui resteront au même prix. La licence actuelle de Teams sera renommée Teams Basic et permettra uniquement de communiquer gratuitement avec ses proches (moins de 5 mètres). La nouvelle licence premium sera désormais facturée 8,5 € / mois par utilisateur et permettra de communiquer avec une limite mensuelle de seulement 16 heures. Les clients disposant de la nouvelle licence 365 E7 (nb : 68 € / mois par utilisateur) disposeront quant à eux de Teams Premium sans frais supplémentaires.



 Concernant les postes de travail, nous sommes heureux de confirmer qu’aucune augmentation n’est prévue. Cependant, le passage à Windows 12 sera nécessaire pour bénéficier de l’accès aux services Microsoft 365 à compter de mars 2025. Pour rappel, l’utilisation de Windows 12 sera facturée seulement 0,01 € / octet entrant transmis et 0,00024 € par bit écrit sur stockage SSD double site.

Toute ressemblance avec des évènements passés ou prévus n’est absolument pas fortuite.